Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Catégories du blog

Tous les articles

Le petit lexique du tissu

- Catégories : Les Ateliers

Il arrive souvent que vous me demandiez quel tissu choisir pour réaliser votre projet couture. Pour vous aider dans votre choix, les créateurs de patrons vous indiquent quel type de tissu choisir, pour qu’il soit adapté à la coupe ou à l’usage du projet. Mais comment reconnaitre un tissu ? Il existe deux grandes familles de tissus : les tissus dit chaine et trame et les mailles.

Les Chaine et Trame :

Les chaine et trame sont les tissus tissés avec une « armure ». L’armure est une séquence d’enchevêtrements des fils entre eux pour créer un motif technique ou décoratif. Il existe 3 armures fondamentales qui sont l’armure toile (ou le taffetas), le sergé (ou le diagonal) et le satin (ou Atlas). Le fil de chaîne se trouve toujours dans le sens de la longueur du tissu. Le fils de trame, la duite, se trouve toujours dans la largeur du tissu. Par exemple : la popeline, le sergé…

Les mailles :

maille tissusUne maille est une boucle de fil isolée. Elle comprend la “tête“,les “jambes” ou les “ailes“et les “pieds“. Par extension, tous les types de produits constitués de boucles, qu'ils soient textiles ou non, sont désignés par le terme “maille ». Par exemple : le jersey de coton, le jersey polyester, le sweat, le minky, en général ce sont des tissus extensibles. Voici les tissus que nous vous proposons chez Un peu de ci, un peu de ca… ce lexique a pour but de vous aider à apprécier la qualité de nos tissus.

Les tissus chaîne et trame en coton :

La cotonnade ou le coton :

Tissu de coton léger sans être transparent, c’est le tissu de coton « basique ». Il est peu extensible et facile à coudre.

La popeline de coton :

Coton au tissage très serré, de belle qualité, qui peut parfois donner l’impression d’une certaine brillance, comme satiné. Facile à coudre, supporte bien les transferts tissus du fait de son maillage serré, facile d’entretien…

La cretonne de coton :

Tissu en coton uni ou imprimé un peu plus épais, plutôt utilisé pour le linge de maison, draps, rideaux car un peu plus rigide et moins « fluide » au toucher. Mêmes propriétés que les cotonnades en plus rigide.

La batiste :

Coton très fin, presque transparent (translucide), fluide mais fragile. A utiliser pour de jolies doublures par exemple ! Les batistes les plus connues sont celles de la fameuse marque Liberty.

Le piqué de coton :

Tissu de coton avec de très fines rainures dans le tissage. Convient pour le linge de lit ou d’ameublement.

La flanelle :

Coton duveteux, doux au toucher. Il n’est pas extensible, convient bien aux linges de nuit ou accessoires pour enfants du fait de sa douceur. Attention, il s’effiloche beaucoup donc crantez ou surfilez vos marges de coutures quand vous cousez avec !

Le voile de coton :

Coton très fin, translucide (donc presque transparent) qu’on utilise plutôt pour des doublures (de robes ou de jupes par exemple).

Le plumetis :

Etoffe légère ( popeline, voile de coton,…)brodée de petits pois en relief.

Les broderies anglaises :

Broderies effectuées par une machine sur un tissu, et comportant des petits trous décoratifs à intervalles réguliers.

Le sergé de coton :

Un tissage particulier entre les fils de chaîne et les fils de trame qui lui donne un aspect plus épais, plus robuste. A utiliser pour des vestes, pantalons solides, vêtements de travail ou manteaux.

La gabardine de coton :

Tissu de coton d'armure façonnée et très serrée, relativement imperméable à l'air et à l'eau.

Le chambray :

Coton avec un fil de chaîne d'une couleur (gris, noir, bleu ou autre) et un fil de trame écru ou blanc, ce qui lui donne un côté un peu "chiné" très chouette.

Le denim :

La toile de jean par excellence. Un peu épais, et assez rigide, on le trouve le plus souvent bleu ou un peu chambray c’est-à-dire avec un fil de chaine bleu et d'un fil de trame écru ou blanc. A laver et sécher sur l’envers pour éviter une usure prématurée…

Le coton enduit :

Coton basique recouvert d’un revêtement imperméable. On l’utilise pour les sacs, nappes, trousses de toilette ou à stylos… Ce revêtement a tendance à partir au fil des lavages, donc éviter de laver à chaud et trop souvent, et ne pas passer au sèche-linge !

La gaze de coton :

La double gaze est un tissu composé de deux couches de gaze de coton qui sont assemblées entre elles à intervalles réguliers.

Les autres matières en chaine et trame :

La viscose ou le modal :

(fibres reconstituées à partir de cellulose de bois) : matières fluides et souples, et douces, faciles à coudre, absorbantes et qui résistent au rétrécissement.

Le lin :

Issu des tiges de lin (la plante) ensuite tissé, ce textile a la propriété d’être un régulateur thermique (chaud l’hiver, léger l’été) et respirant, comme toutes les fibres naturelles. On en trouve de toutes épaisseurs pour faire pantalons, jupes, vestes, tuniques… Il s’effiloche pas mal aussi donc cranter ou surfiler les marges pour éviter qu’il ne se découse à la longue.

Le chanvre :

Fibres issues de la plante, donne des tissus qui peuvent ressembler à certains lins en plus rigides. Il peut rétrécir au lavage selon sa méthode de fabrication (exemple : le molleton de chanvre peut rétrécir jusqu’ à 15 % !) mais est très solide et résistant. Facile à coudre, on trouve aussi des éponges de chanvre ou même des molletons.

La soie :

Obtenue grâce aux vers à soie, elle est douce, fine et fluide, avec cet aspect satiné qui lui est propre. Sa finesse ne la rend pas toujours aisée à coudre et c’est une fibre délicate à laquelle il faut faire attention pour son entretien.

Le velours : (trame, chaine, milleraies, 500 raies, côtelé, panne, ras…)

Tissu à l’aspect velouté, il est facile à coudre et en général chaud. Il peut être composé de polyester, d’acrylique ou de mélange coton/polyester le plus souvent.

Le crêpe :

Le crêpe n'est pas une fibre. Il n'existe aucun textile « crêpe » tout court…. Il s'agit toujours d'un crêpe de fibre : crêpe de coton, crêpe de polyester, crêpe de viscose, crêpe de laine ou crêpe de soie ! L'armure crêpe est constituée de fils torsadés et assemblées de manière irrégulière.

L’acrylique, polyacrylique, l’acétate etc…

A fuir : fibres synthétiques douces au toucher mais qui vous feront transpirer, et risques d’allergies car traitées avec de nombreux produits chimiques…

Le jacquard :

le Jacquard est en réalité une technique d'impression de motifs par tissage de fils de couleurs entrecroisés. Les motifs sont géométriques le plus souvent et ils ne sont donc pas extérieurs au tissu mais en font partie. Le fil peut être de diverses composition.

Les mailles :

Jersey coton :

C’est le tissu utilisé pour les t-shirts. Sa composition a de nombreuses qualités, notamment un grand choix de couleurs et d’imprimés. De plus, il est très confortable et sera idéal pour des looks casual et décontractés. C’est un jersey facile à coudre : si vous êtes débutant, vous pouvez opter pour celui-là.

Jersey de bambou

Très confortable, on l’utilise de plus en plus pour sa douceur, notamment pour les vêtements bébé et enfant.

Jersey de viscose

Ce type de jersey est très fin et fluide. Ces caractéristiques peuvent le rendre difficile à travailler car il glisse facile et ses bords ont tendance à roulotter après la découpe. Malgré ces petits inconvénients, ce jersey est idéal pour les vêtements féminins et notamment pour les drapés (robes, tops …)

Jersey coton / élasthanne

L’élasthanne confère à ce type de jersey une grande élasticité. On l’utilise souvent pour les vêtements ajustés comme les vêtements de sport, les leggings ou les sous-vêtements. Il peut exister en différentes épaisseurs et avec un taux plus ou moins élevé d’élasticité.

Jersey bord-côtes ou tubulaire

Ce type de jersey peut contenir différentes matières : coton, élasthanne … Il est plus épais que le jersey classique et sa grosse particularité est d’être fabriqué en forme de tube. On l’utilise souvent pour réaliser les cols et les poignets de robes ou de pulls.

Jersey de laine

Couteux et difficile d’entretien, ce n’est pas le type de jersey le plus répandu. Il est utilisé pour certaines pièces habillées comme les costumes ou les manteaux.

Jersey Milano

Plus épais et moins souple que le jersey de coton, on l’utilise plutôt pour les vêtements droits comme les pulls, les vestes ou les jupes.

Le molleton

Ce type de jersey est constitué de coton ou d’un coton mélangé avec du synthétique. Il est très épais et gratté sur l’envers ce qui lui confère beaucoup de douceur. Peu extensible et peu glissant, il est très facile à coudre.

Jersey de lin

Le jersey de lin est un tissu haut de gamme de très bonne qualité. Il s’utilise pour coudre des vêtements doux, souples et résistants.

Jersey flammé

Le jersey flammé est obtenu avec un maillage irrégulier du fil et se traduit par un jeu très fin de transparence entre fils serrés et fils moins serrés. Ce tissu est parfait pour un style original, léger et décontracté.

Jersey soie

Ce jersey est en soie naturelle et présente donc un rendu fluide, doux, lisse et soyeux. Ce tissu a du poids et sera parfait pour des vêtements habillés avec des drapés

L'éponge :

L’éponge en viscose de bambou

Il est réputée pour sa grande qualité d’absorption et sa longue durée de vie. Elle est très utilisée pour la confection de couches lavables, de lingettes réutilisables telles que : lingette démaquillante, essuie-tout, lingette bébé... Mais aussi pour les mêmes projets que ceux indiqués pour l'éponge de coton. Ces mailles sont souvent composées de plusieurs matières : mélange, coton, bambou , polyester)

Les mailles polyester :

La polaire basique ou à poils longs

On l’utilise pour coudre pulls, vestes, robes de chambre, couvertures ou doublures chaudes de vêtements. Elle est parfois extensible et facile d’entretien, et ne s’effiloche pas donc on peut laisser ses bords « crus ».

Le minkee

En polyester aussi, c’est un textile extensible très proche de la polaire à poils mais qui a un aspect « peluche ». On en trouve avec des reliefs (pois, étoiles, cœurs…) et de toutes les couleurs. On peut en faire des doudous, ou des doublures toutes douces pour des couvertures pour enfants.

Le nicky

En polyester, aspect velours. Doux et extensible aussi, il a un aspect un peu satiné voire brillant. On peut en faire des pyjamas d’enfant, des vêtements confortables pour l’intérieur ou des doudous pour enfants.

La suédine

Qui ressemble à s’y méprendre à du cuir retourné, avec son aspect velouté et doux au toucher. Non extensible, lavable à 30°c, un peu épais et assez rigide. c’est un matériau 100 % synthétique, qui a pour propriété d’être un isolant thermique (donc chaud en hiver) qui a la faculté de laisser passer l’humidité sans s’imbiber : il sèche très vite ! On en trouve sous maintes formes comme :

Le tulle

Tissu très léger, fabriqué avec de fins fils de soie, de coton, etc., formant un réseau de mailles lâches, rondes, carrées ou polygonales.

Les autres matières que vous pouvez retrouver en chaine et trame ou en maille :

La laine

(bouillie, feutrée, tricotée, et même tissée) Issue de la fourrure des moutons, c’est une matière naturelle qui a des propriété d’isolant thermique donc chaud l’hiver, plutôt extensible de par sa méthode de fabrication (le plus souvent tricotée). Pour l’entretien, lavage à froid à la machine ou à la main avec des produits peu agressifs (bannir les lessives en poudre et privilégier les savons doux de préférence pour laines), essorage dans une serviette sans tordre ou à la machine (moins de 600 tours, séchage à plat. A savoir : la laine bouillie ne s’effiloche pas du tout ce qui fait qu’on peut laisser les bords « crus » c’est dire sans ourlet ou surfilage.

Le cachemire

Issu de la laine de la chèvre du Cachemire (province montagneuse d’Asie). C’est une fibre très douce et très chaude, qui a les mêmes propriétés et conseils d’entretien que la laine.

Le bambou

Issu de la pulpe de la plante, les fibres sont tissées sous forme de velours (velouté et doux) ou d’éponge (extrêmement absorbant) ; facile à coudre et d’entretien, on utilise beaucoup l’éponge de bambou pour la fabrication des inserts (parties absorbantes) des couches lavables par exemple.

Le chanvre

Fibres issues de la plante, donne des tissus qui peuvent ressembler à certains lins en plus rigides. Il peut rétrécir au lavage selon sa méthode de fabrication (exemple : le molleton de chanvre peut rétrécir jusqu’ à 15 % !) mais est très solide et résistant. Facile à coudre, on trouve aussi des éponges de chanvre ou même des molletons.

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

Menu

Paramètres

Cliquer pour plus de produits.
Aucun produit n'a été trouvé.

Partager